OK Services – Halte Aux Guêpes, spécialiste des Fourmis

Insecte vivant en sociétés (fourmilières) regroupant des reines fécondes, de nombreuses ouvrières sans ailes (jusqu’à 50 000 dans certaines colonies) et des soldats munis de puissantes mandibules. Les fourmis se nourrissent surtout de liquides. Elles dégorgent les sucs, emmagasinés dans leur gésier, dans la bouche des larves qu’elles alimentent. Les échanges de nourriture entre les fourmis (trophallaxie) ont parfois lieu entre espèces différentes.

L’alimentation des fourmis est très variée : certaines sont carnivores, se nourrissant d’insectes ou d’araignées, comme la fourmi rousse des forêts de conifères, d’autres sont végétariennes et engrangent des graines (fourmi moissonneuse, genre Messor) ou cultivent des champignons (fourmis tropicales « coupeuses de feuilles » du genre Atta); d’autres encore lèchent les sécrétions sucrées des pucerons et des cochenilles qu’elles stimulent avec leurs antennes et qu’elles protègent (Lasius). Chez les « fourmis à miel », des ouvrières se transforment en véritables réservoirs de nourriture. La fourmi d’Argentine (Iridomyrmex humilis) et la fourmi de Pharaon (Monomorium), de très petite taille, sont omnivores et pénètrent partout. D’autres espèces pratiquent la guerre et l’esclavage.